Djé Balèti

“Catharsis-balèti”

Invitation au voyage,  à la transe, et au vivre ensemble, Djé Baléti sait emmener comme personne son public vers une communion carnavalesque inédite ! Un bal chaleureux, populaire et coloré comme une invitation à découvrir le monde.

Djé Balèti
Djé Balèti - Crédit Zio Eloi

Lorgnant toujours plus loin vers l’Afrique via une Méditerranée réinventée, le trio marie les riffs chamaniques de l’espina, instrument niçois redécouvert par Jérémy Couraut, aux rythmes châabis, à la tarentelle ou au highlife, dans une transe fusionnelle furieusement primitive.

Un mix détonnant qui ouvre la voie à une expérience musicale inédite, véritable passerelle entre le Nord et le Sud de la Méditerranée. Un 2e album “Moko” à découvrir.

L’espina ?

L’espina est un instrument niçois à 4 cordes qui faisait partie de ces orchestres appelés “Vespa”, disparus pour la plupart dans les années 60. Leur fonction opérait dans le cycle des ténèbres du carnaval païen nissart. Les instruments étaient réalisés en cougourdon (calebasse). Jérémy Couraut a redécouvert l’espina grâce au dessin de G. A. Mossa sur le livre “Le carnaval de Nice et ses fous” d’Annie Sidro.

Clip "Cornu" de Djé Balèti

« Nous jouant une musique africaine avec des mesures impairs à la en veux-tu en voilà, ce groupe m’a fait comprendre d’où venait le blues de Jimi Hendrix ». (Sansévérino)

« Du blues touareg à la tarantelle italienne, des musiques caribéennes au folk nissart, le trio toulousain emprunte à tous les styles pour ne se concentrer que sur le sien, rock de toutes les origines qui mêle le français et l’occitan dans un bal populaire chaleureux et bariolé ». (Louis-Julien Nicolaou, Les Inrocks)

Live "Manda lo batèu" de Djé Balèti

A retrouver sur Hestiv'Òc 2019 !

Jeudi 22 août - Grande Scène

Djé Balèti sur Hestiv’Òc…

Djé Balèti et son espina sur la scène du festival
Djé Balèti et son espina sur la scène du festival / Hestiv'Òc 2014

D’autres artistes à découvrir…