De nouveaux albums à découvrir cet été sur scène !

Jean-Noël et Sylvain, journalistes et animateurs sur Ràdio País, se sont prêtés au jeu de vous présenter une sélection de 5 albums. Des albums que vous pourrez découvrir sur scène cet été pendant Hestiv’Òc !

André Minvielle « 1time » / Alidé Sans « Henerècla » / Natseipas « Votz de montanha, votz de vita » / Mauresca Fracas Dub « Big Sur » / Aqueles « Punk’s not born »

André Minvielle – « 1time »

André Minvielle au casau de la creacion.

André Minvielle que veng de tornar dab un disc navèth aperat « 1time », e qu’ei tostemps un esveniment d’escotar creacions navèras deu musician de Pau, ambassador atipic deus accents de Gasconha.

Que l’aimam, a Dédé, dilhèu en pr’amor qu’èra estat musician de « baloche » dab l’orquèstre Pepe Nunca. Que l’aimam tanben quan hé l’encontre en 1985 de Bernard lubat (batur a l’epòca de Claude Nougaro), e quan integra tot viste la companhia Lubat, monument de creacion jazz.

Tot qu’ei artesanat dab Dédé : que mestreja la matièra dab precaucion. Lo mendre detalh qu’ei importent.

Lo sué darrèr disc « 1time » qu’ei ua fruta a la sabor unenca, fotografias sonòras de qui pertòcan dab ua sagèta aquesta famosa intimitat gaujosa de qui avem tots au còr. Lo « facteur d’accents » que’ns hé passejar enas Pireneas, a miei camin entre deliri e vertat ! Lo títol « 1time » que territorialisa la soa òbra dab un estacament a Dauna Pirèna, e lo títol « j’émets» qu’ei lo moment de musica lo mes increible d’aqueste disc.

Dab pudor, que d’at dísi, que t’aimam Dédé : que t’aimam pr’amor dab lo ton casau musicau, que neureishes las nostas amnas.

Écouter « 1time » sur Spotify

Ecouter « 1time sur Deezer

André Minvielle 1time

André Minvielle fait son retour avec un nouveau disque intitulé « 1time », et c’est toujours un événement d’écouter les nouvelles créations du musicien de Pau, ambassadeur atypique des accents de Gascogne.

On l’aime, à Dédé, peut-être parce qu’il a été musicien de « baloche » avec l’orchestre Pepe Nunca. On l’aime aussi quand il fait la rencontre de Bernard Lubat en 1985 (batteur à l’époque de Claude Nougaro), et qu’il intègre en suivant la compagnie Lubat, monument de la création jazz.

On fait dans l’artisanat avec Dédé : il maîtrise la matière avec précaution. C’est un orfèvre, le moindre détail est important.

Son dernier disque « 1time » est un fruit à la saveur unique, photographies sonores qui transpercent comme une flèche cette fameuse intimité joyeuse que nous avons tous au fond du cœur. Le « facteur d’accents » nous propose une balade pyrénéenne, à mi-chemin entre délire et vérité. Le titre « 1time » territorialise son œuvre avec un attachement assumé à Pyrène, et le titre « jémets » est le moment de musique le plus incroyable de l’album.

Avec pudeur, je le répète, on t’aime Dédé : on t’aime car tu nourris nos âmes avec ton jardin musical.

Alidé Sans – « Henerècla »

Tres ans après Eth paradís ei en tu Alidé Sans que hè paréisher augan lo son dusau àlbum, Henerècla. Creat en aliança dab lo guitarrista Paulin Courtial, lo disc que passa de luenh l’espròva de la confirmacion.

Las atentas granas gessidas de l’escaduda deu prumèr àlbum ne hasón pas puishèu a la creativitat de l’aranesa, au contrari ! Que te las a viradas en ua bèra inspiracion, on guitarra acostica, acordeon e còrdas atraçan l’auditor dens un airejada d’umanitat, d’amor, de natura e d’espèr.

Écouter « Henerècla » sur Spotify.

Écouter « Henerècla » sur Deezer.

Alidé Sans Henerècla

Trois ans après Eth paradís ei en tu (La paradis est en toi) Alidé Sans sort cette année son deuxième album : Henerècla (fente). Crée avec le guitariste Paulin Courtial, le disque passe haut la main l’épreuve de la confirmation.

Les attentes provoquées par le succès du premier album n’ont pas tari la creativité de l’aranésa, au contraire ! Elle les a transformées en une belle inspiration, où guitare acoustique, accordéon et cordes entrainent l’auditeur dans un univers teinté d’humanité, d’amour, de nature et d’espoir.

Natseipas – « Votz de montanha, votz de vita »

Non podetz pas imaginar lo plaser de qui avem avut a escotar lo prumèr disc de Natseipas, on participan Jan-Loís de Mondòt dab los sons amics Jan-Luc Arròs, Lucien Fréchède, Christian Loustau, Michel Feugas e Jan-Francés Casassus.

Lo disc que comença dab un branle cantat « en tot caçar la lèbe », de qui hica la tradicion d’Aussau e d’Ouzoum au còr d’aquesta produccion discografica.

« De cap a la libertat » que mescla euskara e gascon entà arrevendicar lo ligam hòrt entre las duas entitats, e qu’arretrobam tanben cantas coneishudas com lo famós « aulhèrs » de l’arregretat Jean-Claude Coudouy.

Votz de montanha? Completament dongas e qu’anirèi mes luenh ena mia refleccion : non cau pas forçadament espiar deu costat de las Americas entà trobar lo blues, pr’amor lo noste blues pirenenc qu’ei aquiu, portat per las votz d’aulhèrs de qui cridan l’amor d’un país en perdicion quauque còp e,n perdicion.

Sense adobaments artificiaus, lo prumèr disc de Natseipas que balha un tròç de vertat. La loa vertat. S’aimatz la canta polifonica e la montanha, aqueste disc qu’ei indispensable ena vòsta discotèca.

Écouter « Votz de montanha, votz de vita » sur Youtube.

Natseipas - Votz de Montanha

Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir que nous avons eu d’écouter le premier disque de Natseipas, où participent Jean-Louis Mondot, Jean-Luc Arròs, Lucien Fréchède, Christian Loustau, Michel Feugas et Jean-François Casassus.

Le disque débute avec un branle chanté « en tot caçar la lèbe », qui place la tradition orale d’Ossau et d’Ouzoum au cœur de cette production discographique.

La chanson « De cap a la libertat » mélange langues basque et gasconne pour revendiquer un lien fort entre les deux entités ; on retrouve aussi des chants plus connus comme le fameux « aulhèrs » du regretté Jean-Claude Coudouy.

Voix de montagne ? Complètement, et je vais aller plus loin dans ma réflexion : il ne faut pas toujours regarder du côté des États-Unis pour entendre du blues, car notre blues pyrénéen est juste là, porté par les voix de bergers qui crient leur amour d’un pays. Un pays parfois en perdition, mais toujours digne et humble.

Sans le moindre arrangement artificiel, le premier disque de Natseipas offre un moment de vérité. Leur vérité. Alors si vous aimez le chant polyphonique et la montagne, ce disque est indispensable dans votre discothèque.

Mauresca Fracas Dub –
« Big Sur »

Mauresca Fracas Dub : la musica coma medecina.

Qu’ei tostemps un esveniment au còr de l’eishami musicau occitan : Mauresca Fracas Dub que se’n torna en l’actualitat dab lo disc « Big Sur », de qui’s vòu enas dralhas de quinze annadas de produccion discografica.

Au totau, sheis discs que son estats produsits per Mauresca Fracas Dub dempuish 2002, e darrèr tot un hèish de concèrts de qui instala, au dia de uei, aqueste grop com ua referénça e un exemple d’integritat artistica. Ua integritat e un respècte ganhats, notadament, au parat deu concèrt en 2003 au Larzac davant 200 000 personas, o enqüera dab la loa desmarsha DIY, inspirada de l’esperit punk de las annadas 70.

Mauresca Fracas Dub que canta lo víver-amassas e la fraternitat, e au bèth miei de la loa discografia, lo darrèr disc Big Sur (mesclat en Inglatèrra) que demora, segond jo, lo mes lecat e lo mes pregond tan au nivèu de la produccion com deu contengut. La canta « medecina » que parla deu loé amor de cap a la musica, sorga de plaser, e la temperatura que risca de pujar a Hestiv’òc dab la canta « 37°2 » … Mauresca qu’arriba en Biarn : un rendetz-ve de non pas mancar.

Écouter « Big Sur » sur Spotify

Ecouter « Big Sur » sur Deezer

Mauresca Big Sur

C’est toujours un événement au sein de la scène musicale occitane : Mauresca fracas Dub revient dans l’actualité avec le disque « Big Sur », qui se veut dans la lignée de quinze années de production discographique.

Au total, six disques ont été produits par Mauresca Fracas Dub depuis 2002, couronnés par de nombreux concerts qui installent aujourd’hui le groupe comme une référence et un exemple d’intégrité artisitique. Une intégrité et un respect gagnés, notamment, lors du concert de 2003 au Larzac devant 200 000 personnes, ou encore dans avec leur démarche DIY, inspirée de l’esprit punk des années 70.

Mauresca fracas Dub chante le vivre-ensemble et la fraternité lors de dernier opus, et au beau milieu de leur discographie, le dernier disque « Big Sur » (mixé en Angleterre) reste selon moi, le plus abouti et le plus profond au niveau de la production et du contenu. La chanson « Medecina » met en avant leur amour pour la musique, source de plaisir, et la température risque de monter à Hestiv’òc avec le titre « 37°2 »… attention, Mauresca arrive en Béarn : un rendez-vous à ne pas manquer.

Aqueles –
« Punk’s not born »

En 2017 que sortí  »Punk’s not born » prumèr e dinc adara sol àlbum deu grop Aqueles.

Inspirat per las cançons lengadocianas de las annadas 20 e 30, aqueth trio vocau qu’i arreviscòla la  »Belle époque » dab un swing modèrna qui’u plaça en quauque endret entre lo kitsch e lo vintage.

Que sap a la vita vitanta d’autes còps, au beròi temps quan lo còr de vila e trucava au ritme deus sons abitants.

Écouter « Punk’s not born » sur Youtube.

Aqueles Punk's not born

En 2017 parassait  »Punk’s not born » premier et pour l’instant seul album du groupe Aqueles.

Inspiré par les chansons languedociennes des années 20 et 30, ce trio vocau y réssuscite la ‘Belle époque’, avec un swing moderne qui le place quelque part entre le kitsch et le vintage.

Ça sent la vie d’autrefois, le bon temps où le cœur du village battait au ryhtme de ses habitants.